La formation à la Section et en France

Voici un forum pour discuter du rugby en général, toutes les équipes sont concernées !

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 14 Nov 2017 12:36

J'ouvre ce topic pour prolonger la discussion sur la formation et le devenir de nos jeunes à la Section au moment où on parle d'un départ de Romain Buros à l'UBB
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 14 Nov 2017 12:39

alien64 a écrit :D'un autre côté il faut qu'il joue Romain Buros pour le motiver à rester, et avec Tom Taylor et Charly Malié en 15 ça fait déjà du beau monde.
En fait il est exactement dans le même cas que Fajardo derrière Slade et encore Taylor, sauf que ce dernier a déjà signé un contrat de 3 ans.
Déjà il reste 4 matchs de Challenge, à mon avis il faut qu'ils soient tous les deux sur ces 4 feuilles de matchs.
....
Globalement pour moi s'il y a des jeunes sur lesquels il faut miser en priorité à court terme c'est Pesenti-Fajardo-Buros qui ont un talent indéniable, peut-être Kaiser aussi qui n'a pas encore eu sa chance avec les pros, bref une colonne vertébrale de jeunes talents Jiffs.
A voir peut-être aussi Corato à long terme pour remplacer Carlos quand il prendra sa retraite ?

L'Eclair a écrit :Je pense que pour Romain c'est déjà cuit.

Maintenant les solutions sont à trouver pour les autres, Hastoy est lui aussi en fin de contrat, Le Bail, Kueffner, Kaiser, Calles pareil. Il y en a un paquet à échéance 2019 qui ne seront pas prêts à prolonger. Prenons le cas d'Hastoy. Peut il se ré-engager avec le Club alors que même Fajardo ne trouve pas son temps de jeu ? Certes si Brandon est prété en NZ comme cela semble de plus en plus probable, il prendra la place de N°3 dans la rotation mais après ? Et quand Fajardo reviendra, quid de lui ?

Bien sur on me dira que les autres clubs c'est pareil mais on doit absolument trouver une solution pour faire jouer nos jeunes. En ce sens la disparition de la catégorie Reichel est une absurdité, à 20 ans un jeune n'est pas prêt pour le top14 même pour la rotation (bien sur vous pourrez toujours trouver 2 ou 3 exceptions). Il ne lui reste que la fédérale pour se cogner des vieux de la vieille et parfois fort peu de rugby.
Bref c'est le trou noir de la formation française, entre 20 et 23 ans les jeunes ne jouent pas. Le Club qui trouvera un schéma, les prêts, un club filleul, des expériences à l'étranger ou autre chose, prendra un avantage majeur sur les autres dans le murissement de ses jeunes

Ponson a écrit :
L'Eclair a écrit : Le Club qui trouvera un schéma, les prêts, un club filleul, des expériences à l'étranger ou autre chose, prendra un avantage majeur sur les autres dans le murissement de ses jeunes

Tellement vrai ce que tu dis là.
J'aurais bien vu un système comme ça avec Tarbes par exemple. Des prêts automatiques en Pro D2, permettant de garder les gars sur pau tout en leur donnant du temps de jeu à bon niveau.
Évidemment Tarbes a joué avec son argent et végète maintenant (et pour longtemps à mon avis) dans une fédérale 1 élite qui n'est pas formatrice pour nos jeunes.

Si on pouvait trouver un système comme ça et préter automatiquement 5-7 bonhommes tous les ans à 1 club avec qui on établirait un partenariat concret (philosophie de jeu, échanges entre les staffs, entrainements délocalisés etc) ce serait top.
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 14 Nov 2017 12:40

alien64 a écrit :J'espère bien pour Romain Buros qu'il n'a pas encore signé, ce serait un peu prématuré à mon avis.
La saison est encore longue et si à Pau il est en concurrence avec un demi-Taylor (partagé entre les postes 10 et 15) et Charly Malié, à Bordeaux il serait en concurrence avec Ducuing mais aussi Talebula, Domvo ou Jalibert qui occupent le poste 15 par intermittence.
Par contre si effectivement fin mars il n'a pas dépassé les 5 feuilles de matchs alors je comprendrais qu'il veuille aller voir ailleurs.

Quand à l'idée d'un club filleul, je dirais qu'on a comme voisins Tarbes en F1 élite, Oloron en F1 et peut-être même Morlaas en F2 avec ses nouvelles infrastructures et ses anciens de la Section qui pourrait ambitionner de monter à l'étage au dessus ?
Peut-être que la LNR devrait réfléchir à un système de double licence pour les jeunes, où un joueur pourrait jouer un week-end avec l'équipe pro, un week-end avec l'équipe espoir et un autre week-end avec un club partenaire, avec un système de priorité selon le niveau du club partenaire, une limite en nombre de joueurs prêtés (par exemple 3 par week-end maxi), voire une limite géographique (moins de XXX km entre les clubs).
En gros si un week-end un joueur non blessé n'est pas retenu avec les pros du Top 14 alors l'équipe partenaire de F1 élite ou pro-D2 est prioritaire pour le faire jouer, puis ensuite l'équipe Espoir et enfin l'équipe F1 amateur.
L'équipe pro partenaire devrait toutefois payer une "location" du joueur, peut-être d'un montant forfaitaire unique fixé par la LNR, genre 1000€, pour limiter les abus ?
Puis ça n'empêcherait pas les prêts classiques à d'autres clubs comme aujourd'hui.
Ce serait dommageable pour l'équipe espoir qui perdrait quelques talents mais bien pour les jeunes qui joueraient à plus haut niveau.
Peut-être que ça permettrait aussi de dévelloper un peu plus la F1 élite avec plus de clubs ?
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 14 Nov 2017 13:05

Le niveau fédérale n'est pas suffisant pour aguerrir les jeunes joueurs.
Si on met en place un système de parrainage de club, il faut que ce soit en proD2. On voit bien que pour Daubagna, Fajardo, Pourailly, Lespiaucq qui y ont tous débuté entre 18 et 20 ans, la proD2 était adaptée pour leurs débuts.
Les mettre en fédérale est certes une alternative mais qui pourrait ralentir leur progression à mon avis, c'est peut être à réserver aux moins bons ou aux avants ayant une maturité plus lente.

Après cela soulève quand même beaucoup de problèmes.
D'une part, ce ne sera pas intéressant ou peu intéressant pour un club de prendre un joueur, de le faire progresser sans aucune chance de le garder (cf Dupichot). Il faudrait que le prêt soit possible pour au moins 2 saisons pour que cela puisse être un schéma gagnant/gagnant et cela sous entend un engagement pour le club prêteur d'au moins 3 ans.
D'autre part, il faut qu'il y ait une limite en nombre d'espoirs sous contrat dans un club. Sinon on peut imaginer un Racing un ASM ou un Montpellier (ou les autres gros budgets) par exemple avec 60 espoirs ou plus sous contrat, squattant ainsi les meilleurs choix de chaque catégorie de jeunes pour en priver les clubs concurrents.
Tout cela doit être rigoureusement encadré.

Ensuite se pose aussi le problème de l'indemnité de formation, insuffisante pour les clubs formateurs mais aussi pénalisante quant à la "rentabilité" du jeune joueur par rapport à un sud aff adulte ou un néo zed puisque cela devient la mode.
On peut même imaginer un système comme celui des éleveurs de chevaux de course qui touchant un pourcentage des gains (salaires ou droit de transfert pour les joueurs) tout au long de leur carrière mais le problème est le même : le joueur français sera plus cher qu'un étranger à qualité égale. Ce serait pourtant une solution a un autre problème, celui des clubs qui montent un joueur pour le voir partir dès 23 ou 24 ans, voire avant, dans un club plus huppé sans pouvoir rien faire (le CO avec Dupont par exemple) et qui touche une indemnité de formation ridicule par rapport au niveau du joueur.
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
alien64
Entraîneur ProD2
Entraîneur ProD2
Messages : 2129
Enregistré le : 18 Juil 2015 10:04

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar alien64 » 14 Nov 2017 14:45

Perso je pense que le niveau en F1 élite est quand même assez au dessus du championnat espoir, je renommerai ça la pro-D3 pour bien la différencier de la F1 classique.
Peut-être qu'il y faudrait un peu plus de clubs...14 ? ...et descendre la pro-D2 à 14 clubs aussi ? avec un système de montée descente comme aujourd'hui entre le top 14 et la pro-D2 ?
Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 14 Nov 2017 16:39

alien64 a écrit :Perso je pense que le niveau en F1 élite est quand même assez au dessus du championnat espoir, je renommerai ça la pro-D3 pour bien la différencier de la F1 classique.
Peut-être qu'il y faudrait un peu plus de clubs...14 ? ...et descendre la pro-D2 à 14 clubs aussi ? avec un système de montée descente comme aujourd'hui entre le top 14 et la pro-D2 ?


Ben même si le haut du panier de fédérale est au dessus du niveau espoir (et ça dépend de ce que l'on compare, je ne vois pas trop ce que ferait Buros au Stado par exemple) je ne pense pas que ça soit le niveau requis pour former des jeunes au top 14.
Je le répète. Le niveau fédérale n'est pas suffisant pour aguerrir les jeunes joueurs
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
alien64
Entraîneur ProD2
Entraîneur ProD2
Messages : 2129
Enregistré le : 18 Juil 2015 10:04

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar alien64 » 06 Déc 2017 14:50

On en parlait, les Racing y songe déjà avec Vannes voire Nevers
http://www.rugbyrama.fr/rugby/racing-92 ... 3812.shtml
Avatar de l’utilisateur
canto7king
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 7621
Enregistré le : 26 Déc 2008 0:19
Localisation : PAU et LAROIN

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar canto7king » 06 Déc 2017 18:20

alien64 a écrit :On en parlait, les Racing y songe déjà avec Vannes voire Nevers
http://www.rugbyrama.fr/rugby/racing-92 ... 3812.shtml


Bon.... Donc va falloir trouver un partenariat nous aussi ! Avec qui ? Dax ? MdM ? Tarbes ? Auch ? Biarritz ? Bayonne ? :? :?
"Le Ricard à 5 francs, le Béarn indépendant!!"; Notre hymne : http://www.youtube.com/watch?v=dwpQoHzxUXY
Avatar de l’utilisateur
McCaw
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9408
Enregistré le : 27 Juil 2005 15:04
Localisation : Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar McCaw » 07 Déc 2017 5:47

Pour les joueurs de la 3ème ligne et les 3/4, jouer à 7 n'est pas du tout stupide.

Il manque notamment un championnat national à 7 de qualité. Sur lequel France 7 pourrait s'appuyer réellement, là je les trouve en autarcie (y a France 7 Développement).

Au moins les joueurs auraient 2 fers au feu (club à XV et possibilité future de contrat avec France 7) et pour les clubs ils progresseraient réellement techniquement et dans un vrai contexte de compétition.
"En 1ère main !!!!!"
Avatar de l’utilisateur
L'Eclair
Légende de la FFR
Légende de la FFR
Messages : 9210
Enregistré le : 30 Mai 2006 21:09
Localisation : Halles de Pau

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar L'Eclair » 07 Déc 2017 12:46

McCaw a écrit :Pour les joueurs de la 3ème ligne et les 3/4, jouer à 7 n'est pas du tout stupide.

Il manque notamment un championnat national à 7 de qualité. Sur lequel France 7 pourrait s'appuyer réellement, là je les trouve en autarcie (y a France 7 Développement).

Au moins les joueurs auraient 2 fers au feu (club à XV et possibilité future de contrat avec France 7) et pour les clubs ils progresseraient réellement techniquement et dans un vrai contexte de compétition.


Interessant peut être pour les joueurs à certains postes, mais pas vraiment pour les clubs. Le 7 ne forme pas les postes en pénurie et qui coutent les plus chers, piliers surtout à droite, 2e barre, 8, ouvreur.... et encore moins des buteurs
"Le problème avec ce monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doute et que les personnes stupides sont pleines de confiance" C Bukowski
Avatar de l’utilisateur
Le Druide
Entraîneur ProD2
Entraîneur ProD2
Messages : 2116
Enregistré le : 14 Avr 2015 14:23
Localisation : Idron

Re: La formation à la Section et en France

Messagepar Le Druide » 07 Fév 2018 8:33

CLASSEMENT 2016/2017 DES CENTRES DE FORMATION :

Lors du Comité Directeur de la Ligue Nationale de Rugby, le classement annuel des centres de formation a été arrêté. Il se base sur l’évaluation des résultats sportifs et scolaires obtenus lors de la saison 2016/2017, prenant ainsi en compte la composition du TOP 14 et de la PRO D2 de la saison dernière.
Les résultats s’établissent sur 3 blocs d’efficacité lissés sur les 3 dernières saisons (2014/2015, 2015/2016 et 2016/2017). Les résultats de la formation sportive (nombre de matches en équipe professionnelle, nombre de sélections, nombre de signatures de contrats professionnels…) représentent 50% de la valorisation. Le contenu et les résultats de la formation scolaire représentent 40%, et 10% sont liés à la double qualification (signature d’un contrat professionnel accompagné de l’obtention d’un diplôme scolaire).
L’évaluation intègre également la qualité du suivi médical mis en oeuvre.
Le fonds d’aide aux centres de formation 2017/2018, doté de 5 M€, est réparti entre les clubs en fonction de ce classement. Le montant par club varie entre 114 K€ et 250 K€, étant précisé que tous les clubs reçoivent un minimum garanti de 100 K€.
*Les Clubs relégués en Fédérale 1 (CS Bourgoin-Jallieu et SC Albigeois) et le SA XV Charente, ne disposant pas d’un centre de formation agréé lors de la saison 2016/2017, n’ont pas été évalués. Le SA XV Charente, et les promus 2017/2018 en PRO D2 - RC Massy Essonne et USON Nevers - bénéficient toutefois du versement du minimum garanti).
../..

Top14

1.FC Grenoble 238 269 €
2.Montpellier 233 856 €
3.Racing 220 127 €
4.UBB 185 683 €
5.TOULOUSE 183 844 €
6.SPALOISE 172 812€
7.CLERMONT 171 709€
8.AVIRON 164 354€
9.TOULON 163 251€
10.LA ROCHELLE 151 851€
11.CASTRES 138 735€
12.SFRANCAIS 134 077€
13.BRIVE 126 722€
14.LYON 114 709€

PROD2

1. AGEN 250 000€
2.PERPIGNAN 232 000€
3.BIARRITZ 230 000€
4.NARBONNE 197 625€
5. OYONNAX 188 250€
6 AURILLAC 187 500€
7. COLOMIERS 182 250€
8. CARCASSONNE 173 625€
9. BEZIERS 145 000€
10.DAX 137 000€
11.MT MARSAN 132 250€
12.MONTAUBAN 126 000€
13.VANNES 115 500€
Jean BOUILHOU "PAU en Top14, un rêve qui se réalise" :sante:

Retourner vers « Top14, ProD2 et Autres championnats ou Rencontres Internationales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités

cron